% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > AGENDA > L’agenda Attac > NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT

10ème Festival Cinéma d’ATTAC le 29 nov à 14h30 au Botanique

NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT

de Jean-Paul JAUD
+ Débat : "Environnement et santé : des alternatives"

Doc. France 2008 112’
En France, 76.000 tonnes de pesticides sont déversées chaque année. En 25 ans, le cancer a augmenté de 93%. En Europe, chaque année, 100.000 enfants meurent de maladies liées à l’environnement. La commune de Barjac, dans le Gard, a décidé de servir des repas 100% bio aux enfants des écoles et aux personnes âgées.

+ Débat : "Environnement et santé : des alternatives"
Avec Paul Lannoye, membre du GRAPPE.


Le 5 Novembre 2008 sort "Nos enfants nous accuseront", un documentaire de Jean-Paul Jaud sur la pollution industrielle et l’impact des pesticides sur la santé.

Chaque année en Europe 100 000 enfants meurent de maladies causées par l’environnement.

70% des cancers sont liés à l’environnement dont 30% à la pollution et 40% à l’alimentation.

Chaque année en France, on constate une augmentation de 1,1% des cancers chez les enfants.

Le 5 Novembre 2008 sort "Nos enfants nous accuseront", un documentaire de Jean-Paul Jaud sur la pollution industrielle et l’impact des pesticides sur la santé.

Chaque année en Europe 100 000 enfants meurent de maladies causées par l’environnement.

70% des cancers sont liés à l’environnement dont 30% à la pollution et 40% à l’alimentation.

Chaque année en France, on constate une augmentation de 1,1% des cancers chez les enfants.

En France, l’incidence du cancer a augmenté de 93% en 25 ans chez l’homme.

Dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face de réagir en faisant passer la cantine scolaire en bio. Ici comme ailleurs la population est confrontée aux angoisses contre la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agro-chimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants nous ne accusent pas.

Le réalisateur Jean-Paul Jaud, plutôt habitué aux directs de foot sur la chaîne cryptée, a eu le déclic suite à un cancer du colon. En apprenant que la cause en était certainement la présence de pesticides dans l’alimentation, il décide de réaliser ce témoignage en prenant l’exemple de Barjac, commune du Gard, s’impliquant dans l’agriculture bio.


SPIP