% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > AGENDA > L’autre agenda > Camping Solidaire de soutien aux réfugiés sans logement

Du vendredi 10 au samedi 11 septembre 2010

Camping Solidaire de soutien aux réfugiés sans logement


REJOIGNEZ-NOUS pour un CAMPING SOLIDAIRE
du vendredi 10 au samedi 11 septembre 2010



Venez tous camper avec nous pour soutenir les familles de réfugiés et les autres demandeurs d’asile de la pleine de jeu du WTC. Venez manifester votre désarroi face aux violations massives de la loi par l’Etat belge et face à l’indifférence généralisée.

Rendez-vous vendredi soir à 18h au 59 chaussée d’Anvers

Apportez votre tente, de la nourriture et des boissons, amenez vos instruments de musique votre bon humeur et votre détermination à réclamer une autre politique d’asile.


COMMUNIQUÉ :

Plus de 100 RÉFUGIÉS CAMPENT DEVANT L’OFFICE DES ÉTRANGERS

L’Etat belge se moque de la loi tant qu’il s’agit d’étrangers ! Des centaines de réfugiés sont jetés à la rue alors qu’ils ont droit au logement. Aujourd’hui, plus de 100 personnes ne sachant où aller ont décidé de camper sur la pleine de jeu devant l’Office des Etrangers.

Depuis plusieurs semaines pour certains, plus de 100 réfugiés dont une 30 aine enfants vivent dans la plus extrême précarité sur la pleine de jeu aux pieds des bâtiments du World Trade Centre au 59 chaussée d’Anvers, en plein cœur de Bruxelles. Ils sont arrivés en Belgique en toute légalité pour lui demander protection.

Mais à l’encontre de la loi qui garantit à tout demandeur d’asile le droit à un logement, à une prise en charge matérielle et à un accompagnement social et psychologique pendant le temps de sa procédure, FEDASIL, l’agence fédérale chargée de l’accueil des réfugiés, administration du SPF de l’intégration sociale, dont le ministre Phillippe Courard (PS) à la charge, refuse tout simplement de leur octroyer la moindre aide !

L’agence prétexte la saturation de son réseau d’accueil due à une l’augmentation du nombre de demandeurs d’asile pour justifier son comportement tout à fait illégal. Les familles sont priées d’attendre dans la rue l’issue de leur procédure d’asile.

Aussi choquante soit-elle, cette attitude s’est banalisée dans le chef de l’administration de Monsieur Philippe Courard. Depuis plus d’un an, plus aucune place n’est disponible en centre d’accueil. Les réfugiés sont remballés vers les CPAS qui, faute de moyens, refusent d’intervenir. L’hiver dernier, environ 1500 demandeurs d’asile sans logement étaient recensés -parmi eux des centaines d’enfants.

L’argument de la saturation soudaine des centres est une pure hypocrisie. Autour de l’an 2000, le nombre de demandeur d’asile était très largement supérieur à celui d’aujourd’hui sans que leur accueil ne pose problème. En réalité, les moyens mis à la disposition de FEDASIL ont été depuis lors fortement réduits, à tel point qu’avocats et spécialistes en droit des étrangers n’hésitent pas à parler de pénurie organisée.

FEDASIL est vraisemblablement le nouveau vecteur d’une politique xénophobe qui persiste à vouloir décourager les migrants, qu’ils soient réfugiés ou sans-papiers. Les familles qui survivent aujourd’hui sur la pleine de jeu devant de l’Office des étrangers sont les dernières victimes de cette politique ultra-sécuritaire qui n’a que faire de la sécurité des étrangers qu’elle jettent à la rue en toute illégalité ! On se demande quelle serait la réaction des citoyens belges et des parlementaires si ces familles étaient belges…

Quel que soit le contexte politique, rien ne justifie la mise en danger de la vie d’êtres humains, d’autant plus si le danger vient de violations massives de la loi par l’Etat lui-même !

Compte tenu toutefois de la crise politique actuelle, la CRER ne peut réclamer aux associations compétentes de prendre fait et cause pour les réfugiés et aux membres du Conseil des Ministres qu’ils se coordonnent pour adopter dans l’urgence des mesures concrètes et efficaces.

LA CRER
Coordination contre les rafles, les expulsions et pour la régularisation


Tel : 0474 08 85 35
Info : http://regularisation.canalblog.com/
Soutien au N° Triodos : 523 - 0801898 - 74


SPIP