% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > Journal Angle d’Attac > JEUNES, NOS FUTURS...!

JEUNES, NOS FUTURS...!


JEUNES, NOS FUTURS… !
Un numéro survolté d’Angles d’Attac [le journal illustré d’Attac-Bruxelles 1]… consacré aux défis les plus urgents. Pour se préparer à une autre approche de l’économie, de la démocratie et de la civilisation.

FRUITS AMERS [Laurence ANGELLI]
Au cœur des serres de l’Europe, dans le sud de l’Espagne, le travail surexploité –mis en place par la grande distribution– a transformé les ouvriers saisonniers en esclaves. Pendant qu’en Sicile, les travailleuses venues des pays de l’Est sont soumises à des formes de brutalisation tout droit tirées du féodalisme.

TRAITÉS DE TOUS LES NOMS [Raoul JENNAR]
Une peste. Dans le projet de Grand marché transatlantique (tel qu’il est négocié actuellement entre les USA et l’Union européenne), tout différend opposant un Etat à une firme transnationale devrait être jugé selon des mécanismes dérogeant aux procédures juridiques habituelles. Un mode de règlement des litiges qui s’impose partout au seul bénéfice des multinationales.

ATOMIC BELGIUM [Lena MAZZOTTI)
Pour le cinquième « anniversaire » de la catastrophe de Fukushima, l’Agence fédérale de contrôle nucléaire vient d’accorder à Electrabel un délai de neuf années pour réaliser les travaux nécessaires à la mise en conformité des deux plus anciennes centrales du parc nucléaire belge. Une décision au cynisme absolu qui entend privilégier les intérêts industriels du groupe Engie plutôt que la sécurité des citoyens…

« TOUT VA BIEN ! » [Laurence ANGELLI, Jean FLINKER]
En Europe, la déroute continue : les actions bancaires ont sombré de 30% en moins de six semaines. Premières au palmarès : les institutions financières italiennes dont les prêts « en souffrance » représentent plus de 300 milliards d’euros (une situation explosive comparable à celle de la Grèce en 2012). En France, la Société générale, en Allemagne, la Deustche Bank… ne sont pas en reste.

VRAIMENT PAS NET [Stefan KANFER]
La National Security Agency américaine a fonctionné pensant 40 ans sans que son existence soit divulguée au public. En 2014, tout a changé. Les révélations sensationnelles d’Edward Snowden ont, en effet, déclenché des torrents d’indignation en révélant que l’Agence se livrait à un espionnage de masse n’épargnant même pas les gouvernements alliés de Washington. En réalité, personne n’est plus à l’abri.

ÉVADEZ-VOUS !
Le dimanche 17 avril à Haren, rendez-vous est donné à tous ceux qui sont opposés à la construction de la plus grande prison de Belgique…

Clique ici !

PDF - 4.1 Mo

SPIP