% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > Journal Angle d’Attac > Angle Attac (mars 2004) / 7-12 : Irak : un peuple soumis à la doctrine (...)

Angle Attac (mars 2004) / 7-12 : Irak : un peuple soumis à la doctrine coloniale des USA !


Voilà déjà bientôt un an que les troupes britanniques et américaines ont franchi les frontières de l’Irak.
Mais au-delà du comportement de cette armée que l’on nous montre dans les médias commerciaux, d’autres faits encore plus graves se déroulent dans ce pays.

On le sait, la coalition viole tous les droits de la population irakienne. On note par exemple la présence sur ce territoire d’approximativement 13.000 irakiens faits pri-sonniers par l’armée américaine dans des camps improvisés (baraquements, barbelés, ...)
Ces personnes sont dans certains cas des criminels, mais une grande partie d’entre eux sont de simples citoyens irakiens. Ces gens sont enfermés sans avoir pu être entendus par un juge ou un avocat (attitude similaire à Guantanamo). Les peines allant de 6 à 10 mois ! Et s’ils sont acquittés par un juge irakien, encore faut il que les américains acceptent de les relâcher ! Des descentes se font la nuit dans les maisons irakiennes, des adultes mais aussi des enfants et des personnes âgées se font arrêter et interroger.

Depuis un an, la population vit dans la crainte de se voir soi ou un membre de sa famille tué ou blessé par un soldat américain ! En effet, ces derniers ouvrent arbitrairement le feu lorsqu’ils sentent une menace, même en présence de civils. Ce phénomène a d’ailleurs augmenté depuis l’arrestation de Saddam Hussein, la population manifestant dans la rue et montrant son mécontentement et le désir de voir ses conditions de vie s’améliorer.
D’un point de vue financier, le coût de la vie ne fait qu’augmenter depuis le début de l’occupation. Même certains fonctionnaires, payés en dollars par l’autorité américaine en place, ont vu leur salaire fortement diminuer, voire divisé par deux à cause de la dévaluation de celui-ci. Le chômage ne fait qu’augmenter, parallèlement aux vols et aux attaques à main armée.

Le souhait des américains est de diviser le pays, technique utilisée comme stratégie pour coloniser (’diviser pour mieux régner’) Mais cette soudaine "fédéralisation" sur base ethnique ou nationaliste ne fera que créer une situation bien plus dramatique. Comme ce fut le cas en ex-Yougoslavie ou au Kosovo, il risquerait par exemple d’y avoir des épurations ethniques.

Actuellement, aucune décision de ce genre ne peut être prise par l’autorité en place, celle-ci n’étant pas légitime.

Selon la coalition, des élections devraient avoir lieu avant décembre 2005 (la population manifestant son souhait de les faire dès maintenant).
Cette autorité provisoire est placée sous l’égide de la Coalition Provisional Authority (CPA). Celle-ci est dirigée par Paul Bremer, dépendant de Paul Wolfowitz.
Du côté irakien, un conseil à ce jour cons-titué de 25 personnes a été créé. Il faut savoir que Paul Bremer a un droit de veto sur toutes les décisions de ce conseil.

La seule manière de mettre fin à cette situation et d’améliorer les conditions de survie du peuple irakien est que la coalition quitte immédiatement le territoire qu’elle occupe illégalement.

Nous devons tout faire pour les forcer à se retirer, alors venez tous crier votre révolte ce samedi 20 mars à 14 heures, Gare du Nord.

Paix au Moyen-Orient
Non à la politique de guerre
Droit à l’autodétermination et
à la souveraineté
Non à l’occupation
Retrait des troupes
Aucun soutien de notre
gouvernement

MANIFESTATION Internationale pour la PAIX

J. Meunier


SPIP