% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > Articles et documents > Agriculture et OGM > Terminator est de retour et est passé sans bruit jusque là

Terminator est de retour et est passé sans bruit jusque là


Le retour (depuis octobre, nous fut communiqué le 15/11/2005) de Terminator
A ce sujet, il paraît que (selon une experte retraitée des brevets) : "sur le plan juridique, les adversaires du brevet européen N°... peuvent entamer à l’Office européen des brevets, une procédure d’opposition. Dans les 9 mois à compter de la publication de la
délivrance du brevet. Prendre un très bon conseil en brevets et il y en a, notamment en Angleterre, qui ont plaidé pour Greenpeace. Sur base de l’article 53 de la Convetion sur le brevet européen".
Annick Ferauge
Brevet TERMINATOR approuvé en Europe
Amsterdam 25 octobre 2005 - Greenpeace a expliqué aujourd’hui que le brevet de la si controversée "Technologie Terminator" a été accordée en Europe le 5 0ctobre 2005. Le brevet TERMINATOR a été approuvé (1) pour toutes les semences manipulées génétiquement (pour faire en sorte que) leurs graines ne germent
pas. Une recherche ultérieure par la « "Ban Terminator Campaign", un réseau de syndicats agricoles et environnementaux a révélé qu’ un brevet au aussi été accordé au Canada le 11 octobre 2005. Les plantes créées en utilisant la technologie Terminator produiront des semences stériles créant ainsi un monopole et un contrôle artificiel des semences. Les fermiers ne seront pas capables d’utiliser les semences provenant de telles plantes pour la culture de la saison suivante. Les semences pourriront en terre sans produire de nouvelles plantes. Si on introduit cette technologie dans des récoltes telles que le soja, blé, canola et coton elle forcera les fermiers à acheter de nouvelles semences chaque année à la même compagnie. « Les fermiers doivent être conscients que des compagnies partout dans le monde
sont prêtes à prendre le contrôle de leurs semences par la manipulation génétique . Ces compagnies contrôleront toute la chaîne alimentaire au moyen du monopole des brevets et de la technologie TERMINATOR » disait Christophe Phen, leader de la campagne de Greenpeace International sur les OGM. « Nous avons besoin d’une mise au ban de cette technologie et de tous les brevets sur les semences. Ces instruments des compagnies vont briser la colonne vertébrale de la fourniture globale de nourriture rendant impossiblepour les fermiers la réutilisation de leurs propres récoltes pour le semailles ». Jusqu’ici on a réussi à empêcher l’introduction sur le marché de la technologie TERMINATOR « qui a déjà été développée depuis environ 10 ans » grâce à la protestation au niveau mondial de plusieurs groupes (.) mais beaucoup d’observateurs croient que l’industrie Européenne va pousser vers la légalisation de cette technologie à la réunion de la convention des nations Unies sur la diversité biologique en mars de l’année prochaine. Le fait d’accorder le brevet pousserait encore davantage vers son introduction sur le marché. « Ces nouveaux brevets confirment que les compagnies sont encore une fois en train de pousser activement la technologie TERMINATOR et une mise au ban internationale de cette technologie s’impose d’urgence », disait Lucy Sharratt, coordinatrice de la nouvelle campagne globale « Pour Bannir Terminator » qui implique des syndicats agricoles et des organisations environnementales et des organisations des peuples indigènes. Bien que l’industrie OGM prétende que la technologie TERMINATOR va aider à contenir la propagation de la contamination par OGM. Greenpeace pense différemment . La technologie OGM ne peut pas être contrôlée par des semences TERMINATOR. Au contraire, il est vraisemblable que les fermiers trouveront leursmoissons contaminées par cette technologie Terminator si elle est introduite. On estime à 80% environ le nombre de fermiers dans le monde entier qui gardent leurs semences en vue de cultures ultérieures et pour qui se serait donc une réelle menace » Greenpeace est une organisation militante indépendante qui utilise la confrontation créative non violente pour montrer les problèmes globaux au niveau de l’environnement en vue de forcer des solutions qui sont essentielles pour un avenir vert et pacifique (1) The Terminator patent, EP 775212B, was granted to US-based Delta & Pine and the United States of America, represented by the Secretary of Agriculture. According to further data bank research the patent was already granted in similar versions in USA, further applications were filed in Australia, Brazil, China,
Hong Kong, Japan, Turkey and South Africa. **** Ce qui est maintenant incorrecte. En effet le brevet a d’abord appartenu au département américain de l’agriculture et à une firme privée, spécialisée dans la production de graines de semences de coton, la Delta and Pine Land Co. Le 22 mai 1988, la multinationale Monsanto prenait le contrôle de la Delta and Pine. Depuis, le brevet Terminator est en dépôt ou en cours de dépôt dans 87 pays. On devrait avertir Green Peace. Quant à moi j’attends toujours une réponse d’eux au sujet des chemtrails qu’ils dénient encore... tant que ce ne sera pas "officiellement" annoncé dans les journaux ou par l’ONU. <http://agora.qc.ca/reftext.nsf/Docu...> Traduit de : 125.2.a__Corporates Gain Control - Terminator Patent
Granted Greenpeace International press release, 25 October 2005
http://www.greenpeace.org/international/
press/releases/Terminator_patent <http://www.greenpeace.org/internati...> Que pouvez vous faire ?
S’il vous plaît faites circuler cet article afin que déjà cela se sache ! Il est possible que j’aie mal cherché, mais je n’ ai trouvé aucune mention de cette nouvelle sur les sites Belge et Français de Greenpeace. Informez vos associations ! Elles peuvent s’inscrire ici : http://www.banterminator.org/take_action/subscribe
et signer pour mettre Terminator au Ban :
http://www.banterminator.org/index.php/take_action
/endorse_the_campaign_to_ban_terminator

Visitez « BANNIR TERMINATOR » pour des idées d’action, recevoir les news et du matériel de campagne http://www.banterminator.org/ Ensemble, construisons une immense chaîne de sauvegarde de la vie pour les générations futures ! Source de l’info : http://www.blauen-institut.ch/Pg/pM/pM5/pm1252.html


SPIP