% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > AGENDA > L’agenda Attac > Le silence des Nanos

Vendredis cinématographiques d’AB2

Le silence des Nanos

Vendredi 8 juin 2007 à partir de 19h

LES VENDREDIS d’AB2
En collaboration avec l’ACJJ (association culturelle Joseph Jacquemotte)

CE VENDREDI 8 juin 2007 : Soirée « Repas-cinéma »

Nouveau lieu !!!
Espace Marx
4, rue Rouppe - 1000 Bruxelles
(Métro Anneessens)

cyberdocumentaire LE SILENCE DES NANOS avons-nous besoin du futur ?

un film de Julien Colin

19H00 – Accueil

19H30 – Repas – Sardines farcies à la Marocaine
(Réservation indispensable pour le repas)

20H30 – Projection du film ”Le silence des Nanos” de Julien Colin (65min)

A l’issue de la projection, Paul Lannoye, député Européen honoraire, docteur en sciences et administrateur du GRAPPE, répondra à vos questions sur les Nanotechnologies.

Merci de confirmer votre présence,
soit par mail à Soubirou
soit par téléphone à Bernadette Dupont (0477/31 90 72, SMS accepté)

Participation aux frais :

Repas + paf : 9 €

Paf : 2,50 €

Repas : 6,50 €

Boissons disponibles au bar à prix raisonnables !

 !!! PETIT RAPPEL !!!
N’OUBLIEZ PAS QU’IL FAUT RESERVER AVANT
LE 7 JUIN !!!


A propos du film :

Le film

L’action se déroule sur l’écran d’un ordinateur connecté au réseau. Une navigation dans le cyber-espace permet de découvrir ce que recouvrent les nanotechnologies en terme de programme.

De lien en lien, de site en site, de téléchargement en téléchargement, le film révèle l’histoire de ces technologies émergentes, les visions et les rêves dont elles procèdent ou qu’elles génèrent. Mais aussi les craintes qu’elles suscitent et les questions... qui ne sont sans doute pas nouvelles... notre rapport à la technologie, au développement, au progrès ; mais qui, devant la révolution technologique annoncée, s’imposent avec acuité.

Il ne s’agit donc pas d’un documentaire scientifique et technique, qui soit la défense et l’illustration voire la vulgarisation des recherches en cours. Au contraire, il s’agit d’un film réflexif sur les technologies émergentes, d’une mise en questionnement critique et néanmoins rationnel de l’activité scientifique et du développement technologique d’un point de vue anthropologique.

"La science ne pense pas" disait Heidegger - on omet trop souvent de dire qu’il ajoutait que la philosophie ne pense pas non plus. Cependant la science rêve ; et des rêves de la raison, il est ici question.

La gageure majeure de ce film consiste à proposer à un spectateur non averti, non-spécialiste, une approche d’une réalité complexe et méconnue : les nanotechnologies et leurs développements ; de l’initier aux problèmes qu’elles posent, qui sont politiques, éthiques et philosophiques ; d’une façon accessible, rythmée, parfois drôle.
Jusqu’à présent ce film est autoproduit et les personnes qui y ont collaboré ont été bénévoles. Que cela soit ici une occasion de les remercier.

A propos du GRAPPE :

GRAPPE

Groupe de Réflexion et d’Action Pour une Politique Ecologique. GRAPPE est une asbl indépendante. Elle n’entretient aucun lien structurel avec un parti politique. Convaincue que nos sociétés occidentales et au delà tous les peuples de la terre sont placés devant des défis majeurs : désordres climatiques, perte de la biodiversité, accroissement des inégalités, pauvreté croissante, épuisement des ressources, pollutions généralisées ...

GRAPPE asbl veut contribuer à la prise de conscience et à la réflexion nécessaires au changement de cap qui s’impose à tous. Grappe ne s’arrête pas aux constats, mais propose les pistes qui lui semblent les plus adaptées pour que des militants de tous horizons puissent agir et générer des changements profonds dans leur vie privée, sur leur lieu de travail, dans les associations et dans le cadre de leurs militances sociales et politiques. C’est le cas notamment avec le projet sociétal : La Renaissance du local.

A propos de l’ACJJ :

L’Association Culturelle Joseph Jacquemotte (ACJJ) déploie ses activités dans de multiples domaines : questions de société, d’art et de culture. Ses outils et moyens d’expression sont diversifiés : production et diffusion de films, soirées musicales, représentations théâtrales, expositions artistiques et historiques, colloques, débats, éditions à caractère social, politique et artistique…

Elle privilégie aussi l’action collective, notamment dans le domaine de l’interculturel et de l’antiracisme. Ses projets témoignent d’un souci permanent d’échange et de dialogue. Elle est attentive aux réalités sociales et culturelles, avec l’espoir de contribuer à l’émergence d’une nécessaire citoyenneté libre, consciente et responsable.

<>L’Association Culturelle Joseph Jacquemotte est reconnue comme association d’éducation permanente dans le décret de juillet 2003.

Consultez notre site internet : AC Jacquemotte

A propos d’Attac : Attac-Bruxelles 2 (AB2)

Attac (association pour une taxation sur les transactions financières pour l’aide aux citoyens) est un réseau citoyen international né à Paris en juin 1998 et décidé à « reconquérir les espaces perdus par la démocratie au profit de la sphère financière ». A la mondialisation actuelle, exclusivement économique et financière, Attac entend opposer une mondialisation prenant comme critère premier l’ensemble des intérêts citoyens.

En Belgique, Attac, association pluraliste est organisée en locales reliées en réseau. Cette structure décentralisée permet une plus grande proximité avec les citoyens. Indépendante des partis politiques, elle rassemble aussi bien des individus que des associations.

Attac-Bruxelles 2, association de fait créée en janvier 2002 est une des trois locales de Bruxelles. Nous poursuivons le double objectif d’acquérir ensemble une connaissance critique de cette mondialisation financière, et d’agir à notre échelle pour nous y opposer. L’idée est que la compréhension (théorie) est utile pour agir, mais qu’en même temps l’action (la pratique) est utile pour mieux comprendre.

Nos actions se développent tantôt à partir de notre group seul, tantôt avec d’autres locales au sein d’Attac, tantôt avec d’autres organisations (associations, syndicats…) actives sur Bruxelles : nous croyons en effet à l’importance de la création de réseaux aussi larges que possible.

Nous informons régulièrement de nos activités tous ceux qui sont inscrits à notre liste de diffusion


SPIP