% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > AGENDA > L’agenda Attac > Militer est un sport de combat

29 février - 25 avril - 20 juin - 24 octobre - 19 décembre

Militer est un sport de combat

Cycle de conférences/débats

Présenté par l’Association Culturelle Joseph Jacquemotte et ATTAC Bruxelles 2


A l’Espace Marx • 4, rue Rouppe à 1000 Bruxelles


1ère activité : le 29 février dès 18 heures
L’ENGAGEMENT D’HIER ET D’AUJOURD’HUI
L’évolution des formes de l’engagement : permanence, déclin ou mutation ?

Militer c’est…
Le dictionnaire Larousse dit : « Militer : participer à la vie d’un parti, d’une organisation, d’une association, et se charger d’en défendre, d’en diffuser les idées, les revendications. »

Mais militer c’est aussi…
« Ne pas rester à l’écart. Participer. Ne pas penser que tout se résume à sa famille, sa maison mais qu’il y a un monde dehors qui a besoin de gens qui travaillent, qui pensent, qui ne laissent pas toujours la décision aux autres… » in Fare Politica : Fabiana
ou encore…
« Être l’acteur de son propre destin au sein du collectif. C’est tenter de résoudre quelques problèmes importants. » in Fare Politica : Carlo

Venez en discuter avec nous et partager vos expériences de militant

- Projection du film « Il fare politica » d’Hugues Le Paige
- Débat avec la participation de Laetitia Sedou, Hugues Le Paige, Pierre Eyben, Pierre Galand, Nadine Rosa-Rosso, Jeanne Michiels, Magali Verdier …et VOUS

Animateur : José Gotovitch, historien, co-auteur de Militantisme et militants



P.A.F. 3€ / 1,5€
Réservation souhaitée à l’adresse acjjlaurence@gmail.com


L’Association Culturelle Joseph Jacquemotte et ATTAC Bruxelles 2 vous proposent un espace de rencontres et de confrontations pour favoriser l’émergence de réflexions, de propositions utiles au débat au sein d’une gauche plurielle en vue de la construction d’un monde démocratique et deprogrès social.

Depuis quelque temps, de nouveaux mouvements de gauche émergent dans beaucoup de pays. Ils tentent de s’organiser, se recomposer. Cela ne va pas sans entraîner de profonds questionnements.

Nous nous proposons de comprendre l’histoire pour mieux appréhender
l’avenir ; d’essayer de décrypter les transformations en cours, de voir
comment les interpréter, de voir les possibilités de faire émerger des
solidarités porteuses de perspectives… Un changement de mentalité essentiel s’est opéré car les esprits sont ouverts désormais à une critique du libéralisme, voire du capitalisme.

Nouvelles réalités, nouveaux défis pour la gauche…
En un mot, nous souhaitons contribuer au débat qui anime « la gauche » :
- Qu’est-ce qu’être militant ? Y a-t-il une crise du militantisme ?
- Qu’est-ce qu’être de gauche aujourd’hui ?
- Quelle(s) gauche(s) ? (quelles formes d’alternatives et de propositions
concrètes pour la transformation des sociétés capitalistes actuelles ?).
- La gauche en Europe (expériences en Belgique, UAG ; en Italie, Gauche arcenciel ; en Allemagne, Die Linke ; SP au Pays-Bas ; en Scandinavie ; au
niveau européen, le PGE…)


Les prochains rendez-vous :

- 25 avril 2008 – « Comprendre l’histoire pour mieux appréhender l’avenir ».
Les conditions évolutives dans lesquelles les gauches politiques et syndicales ont mené et sont amenées à poursuivre le combat social en Belgique.
Conférence-débat avec un historien et Matéo Alaluf, sociologue

- 20 juin 2008 – « En recherche de nouvelles formes d’alternatives à l’idéologie dominante ».
Table ronde avec des représentants d’associations altermondialistes, de militants de la gauche alternative qui parlent de leurs initiatives. (Attac, Forum Social…).

- 24 octobre 2008 – « Être de gauche, au XXIe siècle, c’est… ».
Pour refuser la marche actuelle du monde… les défis qui se posent à la gauche en Belgique.
Table ronde avec des signataires du Manifeste « Être de gauche au XXIe siècle ».

- 19 décembre 2008 – « Les nouvelles formations politiques en Europe »
À la découverte des nouvelles expériences, en Allemagne, aux Pays-bas, en Italie…
Table ronde avec des représentants de différentes formations.

titre documents joints


SPIP