% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > Articles et documents > Europe > Flexicurité > Quelle alternative pour quel emploi ?

Première université d’été d’Attac Europe

Quelle alternative pour quel emploi ?

Séminaire Flexicurité et démantèlement social en Europe

L’objet du séminaire était non seulement d’expliquer et d’avertir le mouvement social, associatif et progressiste des dangers de la politique de flexicurité initié par la Commission européenne, en relation avec les organisations patronales. Il s’agissait aussi de discuter d’une alternative qui pourrait être portée par Attac et reprise également dans ses formes essentielles par d’autres groupes.


Pour lancer ce débat, Sophie Heine, assistante de recherches en sciences politiques à l’ULB (Université libre de Bruxelles) et auteur d’une thèse de doctorat sur les mouvements alternatifs en France et en Allemagne et leurs positions face à l’Union européenne, a décrit une série de propositions possibles, axant sa réflexion sur la manière de créer des emplois nouveaux (et de qualité) et sur la question des droits sociaux individuels qui devraient être garantis pour chacun.

La présentation ci-dessous reprend les termes de cette analyse, fort appréciée lors du séminaire.

titre documents joints


SPIP